Conseils: faire la fête sans accrocs

logo police
Police cantonale bernoise
  • de
  • fr

Conseils: faire la fête sans accrocs

Sandro a perdu le contrôle l’espace d’un instant et a frappé, ce qui a entraîné des conséquences fatales pour sa victime et lui-même. Voici quelques conseils pour éviter de vous retrouver dans une situation similaire.

Faites mieux que Sandro et fêtez en sécurité.

Avant de sortir

Anticipez et prévoyez le chemin du retour.

  • Planifiez votre retour avant de sortir. En empruntant un chemin sûr pour rentrer, vous réduisez le risque d’être victime d'une infraction. Vous pouvez par exemple rentrer directement à pied, prendre le Moonliner ou le taxi. Dans tous les cas: «boire ou conduire, il faut choisir!».
  • Les armes n’ont rien à faire en sortie.

Le bon comportement dans des situations délicates

Suivez votre intuition et évitez les situations délicates.

  • Si vous avez l’impression qu’une personne, un endroit ou une situation est menaçante, évitez-les. 
  • Ne répondez pas aux provocations et gardez vos distances.
  • Vouvoyez votre interlocuteur. Cela permet de montrer clairement aux autres qu'il ne s'agit pas d'une chamaillerie entre camarades. Ainsi, des personnes non impliquées remarqueront que des limites ont été dépassées.
  • Protégez aussi vos amis d’actes irréfléchis. Parfois, une personne se précipite dans une situation épineuse. Surtout sous l'influence de l'alcool, le risque de devenir auteur ou victime d’une infraction augmente.

Aider sans se mettre en danger

Si vous voyez une personne en détresse, apportez-lui de l’aide sans vous mettre en danger.

  • Si vous êtes témoin d’une situation délicate, posez les questions suivantes: «puis-je aider?» «qu’est-il arrivé?». Ainsi, vous obtiendrez une idée plus claire de la situation et serez en mesure de calmer les personnes impliquées.
  • Maintenez une certaine distance. N’intervenez pas activement dans un conflit – surtout si vous êtes alcoolisé, agité ou d'humeur explosive.
  • Si vous avez besoin de soutien, allez chercher d'autres personnes. Interpellez concrètement les personnes qui regardent: «vous là, avec le pull jaune, appelez la police! svp!». Vous faites en sorte que les personnes sortent de leur passivité.
  • Mémorisez les caractéristiques de l’auteur (vêtements, langue, signes distinctifs tels que bijoux/tatouages/piercing/cicatrices, véhicule et plaque d’immatriculation).

Que faire en cas d’urgence?

Si vous êtes témoin d’un acte de violence, il est important de venir en aide rapidement.

  • Occupez-vous de la victime: dispensez-lui les premiers soins et appelez de l’aide. 
  • Alertez immédiatement la police au 112 ou 117.
  • Au téléphone, expliquez ce qui s’est passé, quand, où et comment.
Partager
logo police
Police cantonale bernoise
Pour rester au courant
  • Mentions légales
  • Impressum
  • Contact
  • police.be.ch
© Police cantonale bernoise